Diferencia entre revisiones de «Lucio Papirio Craso (cónsul 436 a. C.)»

Deshecha la edición 79751090 de Copydays (disc.)
(Deshecha la edición 79751090 de Copydays (disc.))
'''Lucio Papirio Craso''' (en latín ''Lucius Papirius Crassus''), fue [[cónsul romano|cónsul]] en [[436 a. C.|436 a. C.]] con [[Marco Cornelio Maluginense (cónsul 436 a. C.)|Marco Cornelio Maluginense]]. Ambos cónsules tuvieron la misión de llevar los ejércitos romanos contra los Veyences y Falerios, pero como el enemigo no los enfrentó en el [[campo de batalla]], se contentaron con el saqueo y destrucción del territorio [[enemigo]]. ([[Tito Livio|Liv]]. iv. 21; [[Diodoro|Diod.]] Xii. 41.).
Papirio Craso fue nombrado censor en [[424 a. C.|424 a. C.]]
<!-- '''Lucius Papirius Crassus''' est un homme politique de la [[République romaine]], [[Consul (Rome antique)|consul]] en [[-436|436]] et [[-430|430 av. J.-C.]]
 
== Famille ==
Il est membre des ''[[Papirius Crassus|Papirii Crassi]]'', branche de la ''[[Gens (Rome antique)|gens]] [[Papirii|Papiria]]''. Pour l'année [[-430|430 av. J.-C.]], [[Diodore de Sicile]] donne le ''praenomen'' de ''Caius''{{Sfn|Broughton|1951|p=64}}{{,}}<ref group=a>{{RefRA|DS|XII|72}}, 1</ref>.
 
== Biographie ==
=== Premier consulat (436) ===
En [[-436|436 av. J.-C.]], il est [[Consul (Rome antique)|consul]] avec [[Marcus Cornelius Maluginensis (consul en -436)|Marcus Cornelius Maluginensis]]{{Sfn|Broughton|1951|p=60}}. Ils mènent une guerre contre [[Véies]] et les [[Falisques]] et lancent des raids dans les territoires ennemis sans rencontrer de résistance. Mais ils ne peuvent pas assiéger les villes adverses à cause de l'épidémie de peste qui touche les troupes romaines.
 
À Rome, un [[tribun de la plèbe]], Spurius Maelius{{Sfn|Broughton|1951|p=60}}, cherche à condamner en vain ceux qui ont accusé et assassiné [[Spurius Maelius]], un riche [[chevalier romain]] qui aurait tenté de devenir roi (''affectator regni'') trois ans auparavant, en [[-439|439 av. J.-C.]]. Son projet de loi prévoit la confiscation des biens de [[Caius Servilius Ahala]], meurtrier de Spurius Maelius. Il accuse Ahala de ''caedes civis indemnati'' pour avoir exécuter un citoyen avant qu'il ne soit condamné et [[Lucius Minucius Esquilinus Augurinus|Lucius Minucius]] de fausse accusation. C'est en effet ce dernier qui a alerté les consuls du danger qu'aurait représenté Spurius Maelius{{Sfn|Broughton|1951|p=60}}{{,}}<ref group=a>{{RefRA|TL|IV|21}}, 3-4</ref>. Le procès de Caius Servilius Ahala se déroule devant les comices centuriates<ref group=a>[[Cicéron]], ''Pro Domo'', 86</ref>.
 
Plusieurs prodiges, en plus de la peste, inquiètent les romains, dont des tremblements de terre. Des prières publiques sont organisées sous la conduite de duumvirs<ref group=a>[[Tite-Live]], ''Histoire romaine'', IV, 21</ref>.
 
=== Deuxième consulat (430) ===
En [[-430|430 av. J.-C.]], il est de nouveau consul avec [[Lucius Iulius Iullus]] pour collègue{{Sfn|Broughton|1951|p=64}}. Les Romains accordent aux [[Èques]] une trêve de huit ans tandis que les [[Volsques]] sont en proie à des luttes internes après leur défaite au [[mont Algide]].
 
À Rome, le collège des [[tribun de la plèbe|tribuns]] prépare une loi sur le taux des amendes mais les [[Consul (Rome antique)|consuls]] sont informés par l'un des membres du collège et empêchent le projet d'aboutir<ref group=a>[[Tite-Live]], ''Histoire romaine'', IV, 30</ref>. Les deux consuls proposent alors une loi, la ''[[Lex Iulia Papiria]]'', permettant d'estimer la valeur des amendes en bronze, ces dernières étant jusqu'à présent réglées en nature{{Sfn|Berger|1968|p=555}}{{,}}{{Sfn|Broughton|1951|p=64}}{{,}}<ref group=a>[[Cicéron]], ''De Republica'', 2, 60</ref>.
 
== Notes et références ==
* Sources modernes :
{{Références|colonnes=2}}
 
* Sources antiques :
{{Références|groupe=a|colonnes=2}}
 
== Bibliographie ==
=== Auteurs antiques ===
* [[Tite-Live]], ''[http://bcs.fltr.ucl.ac.be/LIV/Intro.html Histoire romaine]'', Livre IV, [http://bcs.fltr.ucl.ac.be/LIV/IV.html#4-21 21]/[http://bcs.fltr.ucl.ac.be/LIV/IV.html#4-30 30] sur le site de l'[http://bcs.fltr.ucl.ac.be/default.htm Université de Louvain]
 
=== Auteurs modernes ===
* {{en}} {{Ouvrage| prénom1=T. Robert S.| nom1=Broughton| titre=The Magistrates of the Roman Republic| sous-titre=Volume I, 509 B.C. - 100 B.C.| année=1951| éditeur=The American Philological Association| collection=Philological Monographs, number XV, volume I| lieu=New York |pages totales=578}}
* {{en}} {{Ouvrage|prénom1=Adolf|nom1=Berger|titre=Encyclopedic Dictionary of Roman Law|volume=43|éditeur=American Philosophical Society|année=1968|pages totales=477}}
-->
{| class="wikitable" border=1 align="center" width=95%
|-
 
[[Categoría:Cónsules de la República romana]]
[[Categoría:Romanos del siglo V a. C.]]
[[Categoría:Gens Papiria]]
261 760

ediciones